Projets soutenus par la Société d'Études Syriaques

Développement d’un logiciel de reconnaissance de textes manuscrits syriaques

L’équipe Mondes sémitiques de l’UMR 8167 Orient et Méditerranée cherche à développer un logiciel capable de reconnaitre des textes manuscrits syriaques et de les transcrire. L’idée à long terme est de faire de cet outil une aide à l’édition de texte. Emilie Villey (Chargée de recherche CNRS, Paris) pilote actuellement ce projet en collaboration avec Margherita Farina (Chargée de recherche, Bourse Marie Curie-CNRS, Paris) ; Chahan Vidal-Gorène (Doctorant EPHE, Paris) est en charge du développement du logiciel. La phase d'initialisation du logiciel aura lieu cet été (juin-sept. 2017) et toute forme d'aide de la part de syriacisants sera la bienvenue.

 

Collaborateur actif : Eleonora Serra (Univ. de Pise)

 

Si vous souhaitez participer au projet contactez emilie.villey@cnrs.fr

 

Conservation et restauration de la mosaïque du monastère syriaque de Mar-Gabriel (Tur Abdin, Turquie)


D’importantes consolidations de la voûte ont permis de conforter l’adhésion entre la mosaïque et son support. Les retraits de concrétions et de dépôts de carbone en surface des tesselles ont restitué sa lisibilité au décor. La remise en place de tesselles originales dans des zones précises a contribué à améliorer l’unité de la composition, sans procéder à des interventions excessives qui dénatureraient cette œuvre si riche par elle-même. Ces travaux doivent encore être poursuivis.

Le projet a été soutenu au début par une subvention du ministère français de la Culture qui a permis la première mission d'expertise.

Il a commencé en 2010 par un partenariat entre la Société d'Études Syriaques, les autorités du monastère de Mar-Gabriel et la fondation A. Leventis, sous la direction conjointe de Patrick Blanc (responsable de l'atelier de conservation et de restauration, musée de l'Arles et de la Provence antique), Alain Desreumaux (SES) et Sébastien de Courtois (intendant-coordinateur mandaté par le monastère de Mar-Gabriel).

Avec la même démarche, nous allons mettre en œuvre, lors de la prochaine mission prévue en 2016, la sauvegarde du magnifique pavement du sanctuaire en opus sectile. Parallèlement aux travaux de conservation, sont menées des études pluridisciplinaires impliquant des chercheurs confirmés et des doctorants, sur les matériaux et techniques mis en œuvre par les mosaïstes antiques ; ces recherches offrent l’occasion de préciser l’analyse technique et historique de la mosaïque, datée de 512 sous l'empereur Anastase.

Localisation

Monastère de Mar-Gabriel (Turquie)

47510 Güngören/Midyad/Mardin, Turquie